Rejoindre le club sportif@lesspartiates.com Nous contacter contact@lesspartiates.com

Tournoi Vincent Risbourg

À travers un tournoi annuel créé en 1999, le club des Spartiates rendent hommage à l’un des pionniers disparu du club : Vincent RISBOURG.

Le club propose à tous, joueurs, coachs, bénévoles, familles et amis de se retrouver pour une journée conviviale autour du flag football. Chacun peut créer une équipe flag de 7 à 10 joueurs et participer au tournoi. Pour se faire plaisir, pour le « fun », il est également possible pour ceux qui ne souhaitent pas jouer de participer à des matchs amicaux pendant l’heure du déjeuner.

 


 

L’histoire de Vincent Risbourg

Pionnier parmi les pionniers Vincent était prêt à tous les sacrifices pour assouvir ce qui était vite devenue sa passion n°1. Leader charismatique et fidèle mais exigeant en amitié, sa détermination et son esprit de compétition le rendaient opiniâtre et âpre au combat dès qu’il mettait le pied sur le terrain, terrain où il évoluait en RB et Safety et dont le mot d’ordre était « ne lâchez rien ! ».

 

Vincent Risbourg aux Mounties de Mount Allison

 

Vincent poursuivit son rêve en s’envolant outre-Atlantique aux Mounties de Mount-Allison y renforcer son football, s’ouvrir à de nouvelles cultures et vivre la vie à fond ! Il en revint avec plein de nouvelles tactiques à mettre en place et une rigueur qui contribueront à la dynamique des années 90 dont il fut un des vecteurs.  Joueur rude et physique puis entraineur défensif des Spartiates, Vincent était par son courage et son obstination LE moteur du groupe qui quelques années auparavant s’était mis en route pour créer, utopie à l’époque, une équipe de football américain à Amiens, « au pays des betteraves » comme titrait alors le Courrier Picard.

Il partagea une dernière fête avec ses coéquipiers de la première heure pour célébrer le casque d’or en juin 1997… Et disparu peu de temps après d’une de ces longues maladies dont même les meilleurs RB ne s’échappent pas ! En sa mémoire et pour symboliser l’importance du combat et de la détermination dont chacun de nous doit faire preuve pour atteindre ses buts, à l’image des « Hall of Fame » son maillot (n°35) a été retiré et son nom a été donné au tournoi de Flag organisé chaque année par le club.

De l’utopie du début, l’histoire retiendra qu’en 1997, pour ses 10 ans, le club s’offrait le titre de champion de France effaçant d’un seul coup tous les mauvais souvenirs des premières années de galères. Mais au-delà de cela, le club retiendra surtout qu’en la mémoire de Vincent de ses amis et de sa famille, le souvenir et le club doivent rester, forts et solides, tout comme l’était Vincent.